L'oie des neiges

L'OIE DES NEIGES.

 Oies des neiges en vol

Chaque automne, d'immenses troupes d'oies des neiges, volant jusqu'à 6000 mètres, quittent la fraîcheur de leurs zones de reproduction arctiques pour des climats plus chauds. Avec son plumage d'un blanc éclatant, l'oie des neiges est bien nommée. C'est l'une des oies les plus faciles à identifier. Toutefois, il en existe trois types, dont l'un, trompeur, est gris et moins élégant. On l'appelle <<oie bleue>>.

 

Moeurs :

L'oie des neiges est une des rares espèces capable de vivre dans l'environnement rude au nord du cercle polaire arctique. En volant chaque printemps vers le nord pour se reproduire, l'oie des neiges tire profit du bref été arctique pour nicher et élever ses jeunes dans un pays pratiquement sans concurrents ni prédateurs. De juin à août, l'oie des neiges habite la toundra arctique du nord-est de la Sibérie, d'Amérique du Nord et du Groeland. Sur ces étendues glacées, elle s'installe sur les terrains bas et abrités, généralement près de l'eau.

Dès que leurs jeunes savent voler, en fin d'été, les oies des neiges migrent vers le sud pour hiverner sur les prairies dégagées et les cultures. La plupart des oies traversent la mer de Béring et se dirigent vers le nord-ouest des côtes d'Amérique, avant de voler plein sud jusqu'en Californie. Les vols migratoires sont si denses qu'ils peuvent cacher le soleil. Une fois sur leurs quartiers d'hivernage, elles se mêlent aux oies venues du Canada qui ont suivi le  Mississippi jusqu'au sud.

 Couple oies des neiges

 

Alimentation :

Le régime de l'oie des neiges varie considérablement au cours de l'année, en fonction des disponibilités alimentaires de ses habitats estivaux et hivernaux. L'espèce est surtout végétarienne, se nourrissant principalement d'herbe et d'autres végétaux. Son bec rose est relativement court et a les bords en dents de scie, ce qui lui permet de brouter l'herbe rase de la toundra. Pendant l'hiver, passé sur les terres arables et herbeuses d'Amérique du Nord, elle mange aussi des céréales, du riz et des insectes. Bien que nageant parfaitement, elle préfère pâturer à terre.

 Oie des neiges mange plantes aquatiques

 

Reproduction :

Les oies des neiges nichent où peu d'autres oiseaux peuvent le faire, en calculant avec précision le moment de leur migration et en réduisant les périodes d'incubation des jeunes. Contrairement aux autres oies qui sont très agressives pendant la période de reproduction, les oies des neiges nichent ensemble en colonies immenses, comptant parfois près de 200 000 couples! Les couples d'oies des neiges sont formés pour la vie, bien que des trios d'un mâle et de deux femelles et, plus rarement, de deux mâles et d'une femelle, se rencontrent parfois. Les oiseaux appariés migrent ensemble et, dès leur arrivée sur les lieux de reproduction, ils commencent à construire leur nid. Mâle et femelle participent à la construction d'un petit nid d'herbes dans une dépression sans neige au coeur la toundra. Dès que la femelle a pondu, elle commence ses 22 à 23 jours d'incubation solitaire, tandis que le mâle monte la garde, toujours en alerte. Les jeunes oies deviennent bientôt indépendantes. En moins d'un mois, elles sont prêtes à partir vers le sud.

 3 oisons des neiges

Observation :

La forme blanche de l'oie des neiges est facile à reconnaître. Elle est toute blanche avec le bout des ailes noires, le bec et les pattes roses. L'oie des neiges est la plus bruyante des oies. Son cri est un cancanement aigu que l'on entend bien avant qu'elle soit visible. En Europe l'espèce est très occasionnelle.

Protection :

L'oie des neiges est la plus abondante de toutes les espèces d'oies : toutefois, l'exploitation croissante de l'Arctique menace ses colonies de reproduction.

Répartition :

Niche dans le nord-est de la Sibérie, dans l'Arctique nord-américain et au Groeland. Migre jusqu'en Californie et au Mexique, mais aussi sur la côte orientale des Etats-Unis, en Chine et au Japon.

 Groupe oies des neiges

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE 

Longueur : 65-80 cm.

Maturité sexuelle : à 3 ans.

Mœurs : grégaire et migratrice.

Envergure : 132-165 cm.

Accouplements : à partir de mi-juin.

Régime : Herbe, graines, baies, plantes aquatiques et insectes.

Poids : race occidentale 2500-2750 g ; race orientale 3000-3600 g.

Pontes : 1 par an.

Longévité : généralement 3 ans (15-20 ans en captivité).

 

Œufs : 4 à 5 par ponte.

 

 

Incubation : 22-23 jours.

 

 

Envol des jeunes : à 40 jours environ.

 

 

=> Voir L'ouette d'Egypte

==> Revenir à Les anatidés

===> Aller à Les oiseaux 

 

Date de dernière mise à jour : 07/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×