Le selle Français

LE SELLE FRANCAIS.

Selle français de face

 

Origine historique : 

Les derniers régiments de cavalerie datent de 1940. Leur remonte était principalement issue de demi-sang. Ces chevaux étaient désignés par leur région : le charolais, le vendéen, le normand... Dans les veines du selle Français coule du sang d'origines diverses allant des juments autochtones au pur-sang anglais (young rattler, snap normand) et au trotteur norfolk. Auparavant, l'élevage Français fur mis à mal par la guerre : jumenterie disséminée ou détruite, débouchés commerciaux inexistant. Si le haras de Cluny développe l'élevage des APQS (autre que pur-sang) qui trouvent leur voie à l'occasion des courses hippiques, surtout les concours de saut d'obstacles de jeunes chevaux âgés de 4 ans ; ceux-ci permettent de mettre en valeur les produits de l'élevage, et une pépinière de cavaliers-éleveurs se jetteront dans le bain... Les Normands, conscients de l'importance de leur élevage, créent un stud-book (poulinières en 1955 et en 1959, étalon en 1956). En 1958, les Haras nationaux créent le stud-book du cheval de selle Français. Dès 1960, le selle français prend de plus en plus d'importance. L'élevage normand est encore présent, mais certaines régions commencent à lui faire concurrence (Vendée, Ain, etc.). La sélection avec pour objectif l'obstacle a pour effet d'augmenter la taille des chevaux (trois types distincts sont présents : petits moyens, grands lourds et grands moyens). Le selle français possède actuellement un nombre important de reproducteurs. On observe depuis une dizaine d'années une stabilisation globale de la race. L'appellation selle français est finalement plus un label qu'une race, puisqu'un grand nombre de croisements sont possibles. 

Selle français de côté

 

Mode d'élevage : 

Etalons anglo-arabes, pur-sang anglais et arabes, trotteurs français participent à l'élaboration de la race. Toutefois, le croisement entre selle français peut se faire actuellement, grâce à une grande diversité des origines, entre des produits dotés de sang, d'énergie et de distinction. Le nombre des étalons selle français a triplé en une dizaines d'années. Cette augmentation ne retire rien des apports du pur-sang anglais ou anglo-arabe ou trotteur français : Flambeau, Idéal de Haye ou Krichna III en sont des exemples frappants. Réparti sur tout le territoire, le selle français est omniprésent au sein des haras nationaux, avec près de 210 étalons nationaux. Cette race phare de l'élevage Français acquiert aussi une grande notoriété sur le plan international grâce à la qualité de ses reproducteurs. 

Selle français de profil

 

Utilisation : 

Sélectionné en vue de compétitions hippiques, le selle français est devenu performant. Le succès des chevaux français lors des rencontres internationales le prouve : champion du monde par équipe, en individuel, champion olympique. Equilibre, cadre, modèle, allure, le selle français est une race suffisamment vaste et variée sur le plan génétique pour produire des sujets aptes aussi bien au dressage qu'au concours hippique. Roi du concours complet, le selle français défend les couleurs de la France. Comme en dressage, plus de 2 000 chevaux participent à la discipline, soit environ la moitié des races présentes en compétition. Même constat en courses de steeple-chase, où environ 1 200 selle français sont sur le terrain. enfin, plus de 19 000 selle français participent à des concours de saut d'obstacles. 

Selle français trottant dans un pré

 

Origine géographique : 

Le berceau de la race du selle français est le Normandie. 

STANDARD

REPRODUCTION

Taille : 1, 55 à 1, 75 m.

Maturité sexuelle : mâle, 18 mois - femelle, à 2 ans.

Robe : alezane, bai, bai sombre, grise ou aubère.

Accouplements : de février à juillet.

Tête : moyenne, bien attachée ; oreilles longues ; encolure longue et bien attachée.

Gestation : de 11 mois à 12 mois.

Corps : garrot long et saillant ; épaules longues et inclinées ; croupe longue et légèrement oblique ; membres solides et musclés.

Portée : 1 poulain, rarement 2.

 

 

 

Voir Le zèbre de Grévy

Revenir à Les Equidés

Aller à Les mammifères

 

Date de dernière mise à jour : 19/11/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site