La grenouille rousse

LA GRENOUILLE ROUSSE.

Grenouille rousse sautant dans l'eau.

La grenouille rousse, comme tous les amphibiens, a un étonnant cycle de vie : oeuf puis tétard, aquatique, avant de devenir un animal terrestre, avec quatre membres et des poumons. La grenouille rousse peut respirer de trois façons différentes. Le tétard absorbe l'oxygène dissout dans l'eau au moyen de branchies. La grenouille emplit d'air ses poumons, par des mouvements de sa gorge. Elle respire aussi par sa peau, ce qui lui permet notamment d'hiberner sous l'eau.

 

Moeurs :

La grenouille rousse est éclectique dans le choix de ses biotopes, pourvu qu'il y ait une étendue d'eau à proximité : landes, prairies et forêts lui conviennent, non loin des bords d'un canal ou du rivage d'une rivière ou d'un étang. Un simple jardin peut lui suffire. En été, elle est surtout active la nuit ; cependant, on peut parfois en observer se déplaçant en pleine journée, parfois même se chauffant au soleil. Le jour, les grenouilles restent cachées dans un endroit humide, par exemple sous une souche ou au milieu des roseaux. De novembre à février ou mars, la grenouille hiberne, soit à terre, à l'abri d'un tas de végétaux morts ou sous des pierres, soit sous l'eau, enfouie dans la vase d'un étang.

Grenouille rousse sur fougères. 

 

Alimentation :

Les adultes se nourrissent de limaces, d'escargots, d'insectes, d'araignées, de mille-pattes et de vers. Ils s'alimentent davantage à l'automne, pour constituer leur réserve de graisse hivernale. Les grenouilles chassent à vue. Immobiles, à l'affût, elles saisissent les insectes avec leur longue langue gluante. Dès que la proie est capturée, la grenouille semble cligner des yeux, car ceux-ci s'enfoncent vers la cavité buccale, aidant ainsi à la déglutition.

Grenouille rousse dans l'eau. 

 

Reproduction :

Bien que les grenouilles rousses soient essentiellement terrestres, elles ont la faculté de se remémorer le lieu de leur naissance, où elles se rendent pour se reproduire. Au printemps, les mâles se rassemblent au bord de l'eau et coassent du crépuscule à l'aube, attirant ainsi les femelles. S'il le peut, chacun saisit sa compagne, sautant sur son dos et l'enserrant de ses bras sous les épaules. Le couple demeure enlacé jusqu'à ce que les oeufs soient fécondés. Les grenouilles adultes demeurent généralement à proximité de l'eau un mois ou deux, puis s'en éloignent pour reprendre leurs activités terrestres.

Accouplement grenouilles rousse.  Tétards de grenouilles rousse, les grand à couleur grise.

 

Protection :

Les grenouilles, naguère abondantes, sont un peu partout en forte régression, à cause des destructions des milieux favorables, de la pollution par les pesticides et les engrais, de la circulation automobile et du ramassage.

 

Répartition :

A travers l'Europe et l'Asie occidentale, du nord de l'Espagne à la Scandinavie et à l'ouest de la Sibérie.

Grenouille rousse sur nénuphar, point d'eau.

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : Mâle, 8cm ; femelle, 11cm ; les petites grenouilles tout juste métamorphosées mesurent de 15 à 30 mm.

Maturité sexuelle : A 2 – 3 ans.

Mœurs : Animal solitaire, sauf en période de reproduction.

On distingue le groupe des grenouilles vertes, et celui des grenouilles brunes, moins aquatiques ; avec notamment, outre la rousse, la grenouille agile.

 

Accouplements : Au début du printemps.

Régime : Petits invertébrés, tels que mouches, scarabées, sauterelles, mille-pattes, vers, limaces et escargots.

 

 

Œufs : De 2000 à 4000.

Prédateurs : Grenouille;  hérissons, hermines, blaireaux, loutres, hiboux, couleuvres, l'homme... Tétards; poissons, trittons, canards, insectes aquatiques.

 

 

Vie larvaire : De 12 à 17 semaines après la ponte.

Longévité : Jusqu"à 12 ans en captivité. 

 

==> Revenir à Les ranidés

===> Aller à Les reptiles et amphibiens

Date de dernière mise à jour : 30/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×