Le veau marin

LE VEAU MARIN OU PHOQUE COMMUN. 

Veau marin assis sur un rocher

Le veau marin est aussi appelé phoque des rades aux Etats-Unis, parce qu'il se reproduit sur les bancs de sable des estuaires. Sa silhouette en torpille est celle d'un plongeur.  Le veau marin est parfaitement adapté à son milieu. Son long corps gris moucheté est un excellent camouflage dans les eaux côtières ; son épaisse couche de graisse le protège du froid. 

Habitat : 

Le veau marin passe plus des trois quarts de sa vie dans l'eau. Il vit en groupes sur les deux côtés Est et Ouest des Etats-Unis et du Canada, sur les côtes européennes, de la Scandinavie jusqu'en France, ainsi que sur celles d'Extrème-Orient. Il préfère les eaux tempérées. Comme les phoques sont très maladroits au sol et avancent avec difficulté, ils passent très peu de temps hors de l'eau. Lorsque la saison de reproduction est terminée, le veau marin retourne à la mer et effectue souvent de très longs voyages en suivant les bancs de poissons. Toutefois, il revient toujours vers les mêmes plages.

A l'approche de la saison de reproduction, le veau marin mange autant qu'il peut pour faire des réserves de graisse. Le corps du veau marin est tout à fait adapté à la vie aquatique. Sa forme en torpille est parfaitement lisse, sans même une oreille qui dépasse. Il nage en godillant de la partie inférieure du corps, comme une loutre, mais il est très maladroit à terre. Les nageoires antérieures sont trop petites pour lui être d'aucun secours et il doit ramper sur le sable ou le rocher. Il n'est donc pas surprenant que, dérangé, il se précipite à la mer pour y trouver la sécurité. 

Veaux marins allongé sur le sable - lesbaladeux.com

 

Alimentation : 

L'alimentation du veau marin est variée : soles et autres poissons plats qu'il peut aller chercher jusqu'à 500 mètres de profondeur. Il peut aussi manger des crabes et des calmars. Le veau marin a acquis une réputation tout à fait usurpée de pilleur de filets à saumons. En réalité, c'est un opportuniste qui mange ce qu'il trouve ; des études récentes ont montré que le saumon n'est pas un des poissons les plus importants dans son régime alimentaire.

La bouche et les narines du veau marin sont adaptées à la plongée. Les narines se ferment, ainsi que le fond de la gorge, ce qui empêche l'eau de pénétrer dans les poumons ou dans l'estomac pendant qu'il attrape une proie. Les dents et les mâchoires sont également adaptées à ce type de chasse, les poissons étant ramenés à la surface et avalés entiers. 

Veau marin nageant sous l'eau

 

Reproduction : 

Le veau marin se reproduit en juin. Les plages de reproduction sont des bancs de sable ou des affleurements rocheux découverts à marée basse seulement. Les mâles arrivent les premiers, dans l'espoir d'y trouver une partenaire. Chaque femelle pleine prévoit de faire coïncider son arrivée avec les basses eaux ; elle doit en effet mettre bas avant que la marée montante ne balaye à nouveau les rochers ou le banc de sable.

Comme le petit phoque naît entre les marées, il doit être assez développé pour pouvoir prendre la mer immédiatement. Il doit donc muer dans l'utérus et perdre sa fourrure blanche (lanugo) avant de naître, contraîrement à de nombreux autres bébés-phoques. Le jeune reste auprès de sa mère pendant les premièrs jours. Sa mère l'allaite pendant 3 à 4 semaines au cours desquelles elle-même mange peu. Le jeune phoque accumule une couche de graisse et apprend à bien nager. Sa mère l'abandonne alors et va s'accoupler en mer avec l'un des mâles. 11 mois plus tard, elle reviendra et le cycle recommencera. 

Femelle veau marin et son petit sur rocher

 

Comment différencier les phoques des otaries ? 

Phoque : Pas d'oreilles externes. Nageoires antérieures trop petites pour soutenir son poids sur la terre ferme. Les nageoires postérieures ne peuvent être ramenées vers l'avant du corps. 

Otarie : Petites oreilles externe. Nageoires antérieures fortes et longues pour soutenir le poids du corps. Les nageoires postérieures peuvent être ramenées vers l'avant, elles servent de pattes sur la terre ferme. 

Veau marin allongé sur rocher, tête levé

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : mâle, 1, 50 - 1, 85 m ; femelle, 1, 40 - 1, 75 m.

Maturité sexuelle : femelle, à 3 ou 4 ans ; mâle, à 5 ou 6 ans.

Mœurs : grégaire ; sort de l’eau par groupes.

Il existe 7 espèces de phoques dans le genre Phoca, dont le phoque marbré, P. hispida, et le phoque du Groenland, P. groenlandica.

Poids : mâle, 55 - 105 kg ; femelle, 45 - 87 kg.

Accouplements : La saison de reproduction varie suivant les populations et suivant les régions.

Régime : grande variété de poissons ; également crabes, crevettes, calmars.

 

 

Naissances : juin -août.

Longévité : 25 - 32 ans. Les femelles vivent plus longtemps que les mâles.

 

 

Portée : 1 jeune.

 

 

 

Revenir à Les phocidés

Aller à Les mammifères marins

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 16/05/2019

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site