Le tétras des prairies

LE TETRAS DES PRAIRIES. 

Tétras des prairies mâle se promenant dans l'herbe

Le tétras des prairies vit dans les plaines céréalières d'Amérique du Nord. Il est célèbre pour la parade nuptiale spectaculaire des mâles qui hérissent leur cou en poussant des cris puissants. Le tétras des prairies était autrefois commun dans toutes les grandes plaines des Etats-Unis et du Canada. Ces prairies naturelles lui fournissaient de grandes herbes pour cacher son nid et une abondance de graines à manger. Mais aujourd'hui que les prairies sont cultivées, les populations déclinent.

 

Habitat : 

Fortement territorial lorsqu'il a trouvé un site favorable, le tétras des prairies s'est très peu adapté aux changements de son habitat. Le mâle occupe son territoire toute l'année, tandis que certaines femelles migrent au sud pour échapper à la neige lors des hivers rigoureux. Les populations de tétras des prairies ont diminué pour diverses raisons. La plupart des prairies ont été mises en culture, ce qui se traduit en de nombreux endroits par un surpâturage, privant l'espèce des grandes herbes nécessaires pour nicher et nourrir. L'espèce a aussi été contaminée par les pesticides agricoles pulvérisés au-dessus des prairies. Autrefois, la chasse fut un facteur important de régression du tétras. Dans l'Iowa, l'Ohio, le Kentucky, l'Arkansas et le Texas, le tétras des prairies souffre de la perte de ses habitats et du faible nombre de femelles en bonne santé. Il a complètement disparu de l'est des Etats-Unis et d'une partie du Canada. Dans les années 1960, le fonds mondial pour la nature (WWF) acheta des terres dans le colorado pour protéger l'espèce, qui figure aujourd'hui sur la liste fédérale des animaux menacés. 

Tétras des prairies mâle sur un sol de brindilles

 

Alimentation : 

Le tétras des prairies se nourrit de graines et d'autres végétaux, qu'il trouve dans les prairies du centre-ouest et du sud des Etats-Unis, où blé, froment, riz et sorgho - ses aliments de base dans ces régions - sont cultivés. L'espèce mange aussi des insectes, criquets et sauterelles notamment. Les jeunes se nourrissent presque exclusivement d'insectes dans les premiers jours de leur vie. Au printemps, le tétras des prairies vit dans les zones d'herbe rase bordées de buissons, où il peut s'abriter pour dormir. Ici, l'espèce se nourrit surtout de végétaux verts et mange les bourgeons tendres des peupliers, ormes, pins, pommiers et bouleaux. Il avale les noisettes et les glands en entier. Dans les zones septentrionales de son aire de répartition, l'espèce mange surtout du blé. Le régime varie au printemps durant la reproduction, et se compose alors de soja, de joncs, de fleurs et d'herbes. Dans certains Etats - Dakota du Sud par exemple - l'oiseau subit la concurrence des faisans introduit par l'homme. 

Tétras des prairies mâle au sol, brindilles

 

Reproduction : 

A la fin du printemps, la femelle choisir un mâle. Plusieurs mâles se rassemblent sur un "lek" (une zone de parade nuptiale commune) et commence à parader. Le mâle hérisse sa crête et relève sa queue en éventail. Tout en frappant le sol avec ses pattes, il pousse des "houm-ah-oum" à l'aide de ses sacs à air gonflés. Les affrontements entre mâles rivaux sont fréquents, mais jamais violents, et se manifestent surtout par des coups d'ailes. Ils servent à établir une hiérarchie entre mâles. Après l'accouplement, le mâle continue à parader et la femelle va pondre dans une cuvette grattée au sol. Pondus à raison d'un par jour, les 11 ou 12 oeufs sont pâles, parfois olives, et légèrement tachetés de brun.La femelle les couve pendant 23 à 26 jours, et ne s'interrompt que brièvement pour se nourrir et se dégourdir les pattes. Le mâle ne participe ni à la couvaison, ni à l'élevage des jeunes. Les poussins, de couleur chamois pâle, restent avec leur mère durant au moins 6 à 8 semaines.

Deux tétras des prairies mâles en parade

 

Répartition : 

Au Canada, seulement au Saskatchewan et au Manitoba. Aux Etats-Unis, assez commun dans certaines parties du Colorado, Michigan, Wisconsin, Illinois, Kansas, Missouri et au sud jusqu'à l'Oklahoma, le texas et le nouveau-Mexique. 

Tétras des prairies femelle

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : corps, 41-46 cm ; queue, 10 cm. Mâle généralement plus grand que la femelle.

Maturité sexuelle : Plus d’un an.

Mœurs : espèce sociale.

Le tétras à queue fine et le tétras pâle. Ce dernier est considéré parfois comme une sous-espèce du tétras des prairies.

Poids : mâle, jusqu’à 990 g ; femelle, 770 g, en moyenne.

Accouplements : mai-juin.

Régime : végétaux, graines, bourgeons, feuilles et insectes.

 

 

Œufs : 11-12.

Cris : le mâle émet des cris puissants lors de la parade.

 

 

Incubation : 23-26 jours.

 

 

 

Voir Les drépanis d'Hawaï

Revenir à Les oiseaux

Date de dernière mise à jour : 07/05/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×