La mésange bleue

LA MESANGE BLEUE.

Mésange bleue1 

Appréciée pour son caractère effronté et ses acrobaties pleine de charmes, la mésange bleue est aussi un oiseau opiniâtre et curieux, très répandu dans les régions boisées d'Europe. Le plumage bleu vif et jaune de la mésange bleue et l'habitude qu'elle a de s'approcher des maisons pour manger la nourriture qu'on lui donne en font un des oiseaux les mieux connus. C'est de loin la mésange la plus connue dans les bois de chênes et de bouleaux.

 

Habitat :

La mésange bleue se rencontre dans la plupart des forêts feuillues de France. Elle est beaucoup moins commune dans les bois de conifères, qui lui conviennent moins bien. Au printemps et en été, elle tend à être absente des boisements jeunes où les arbres sont trop petits pour lui fournir des cavités pour nicher. En automne et en hiver, elle peut être présente dans les forêts de tous âges, ainsi que dans les terrains broussailleux et les haies.

A cette époque de l'année, elle se joint souvent à d'autres espèces de mésanges, formant des groupes lâches qui vagabondent dans les forêts, à la recherche de nourriture. Leur plus grand nombre les protège d'avantage des prédateurs aériens, comme l'épervier. La mésange bleue se nourrit fréquemment dans les jardins.

Mésange bleue perché dans arbre

 

Alimentation :

Pendant l'été, les mésanges bleues vivent surtout d'insectes trouvés dans le feuillage. L'abondante "moisson" de chenilles, qui apparaissent sur les chênes à la fin du printemps et en été, est la ressource principale lorsqu'il y a des jeunes à élever. Les personnes qui nourrissent les oiseaux en hiver devraient cesser de la faire à cette époque, afin que les oiseaux exploitent les ressourcent naturelles.

En automne, les faînes, les baies de sureau et d'aubépine sont les principales sources de nourriture. Les graines constituent l'essentiel de l'alimentation hivernale avec les aliments (noisettes, graisses) distribués dans les jardins. Lorsqu'elles recherchent leur nourriture en hiver, les mésanges bleues explorent et furètent sans cesse, arrachant de leur bec fort des lichens ou des lambeaux d'écorce pour dénicher les insectes cachés dessous.

Mésange bleue accroché sur filet graines

 

Reproduction :

Les mésanges bleues commencent à visiter des cavités de nidification tôt en saison, habituellement vers février. Le site idéal est un petit trou ou une étroite fissure dans un arbre ou un mur, entre 1 et 15 m au-dessus du sol. Mâle et femelle explorent les cavités ensemble, mais quand le mâle à trouvé un endroit favorable, il parade en battant des ailes et appelle sa compagne. Il pénètre ensuite dans le site, toujours en appelant la femelle, espérant qu'elle le suive et adopte l'endroit.

La femelle peut en refuser plusieurs avant d'en choisir un. Elle construit le nid seule, apportant dans le site une grande quantité de mousse et d'autres matériaux qu'elle dispose contre les parois de la cavité avec sa poitrine, jusqu'à former une structure en coupe. Enfin, elle garnit celle-ci de petites plumes et de poils. La mésange bleue pond de 7 à 13 oeufs. Pendant la ponte puis l'incubation, le mâle interdit les environs du nid aux autres mésanges bleues, réservant ainsi la nourriture disponible pour lui et sa femelle et, plus tard, ses jeunes. Il apporte aussi à manger à la femelle ; celle-ci dispose ainsi de ressources suffisantes pour mener à bien sa couvée. L'éclosion des jeunes coïncide avec le moment où la nourriture est la plus abondante. Les jeunes restent au nid de 2 à 3 semaines, pendant lesquelles ils sont nourris par les deux parents, principalement avec des chenilles. Les adultes évacuent régulièrement les déjections des jeunes, pour garder le nid propre.

Couple mésange bleue au nid avec oisillons

 

Répartition :

Commune dans les régions boisées d'Europe, du sud de la Scandinavie jusqu'à Moscou à l'est et jusqu'en Afrique du Nord au sud.

Mésange bleue perché sur branche

 

 DIMENSIONS

 REPRODUCTION

 MODE DE VIE

 Longueur : 11,5cm.  Accouplement : De fin  avril à juin.  Moeurs : Sociable et curieuse; forme des groupes lâches en hiver.
 Poids : 9-10g.  Ponte : 1 ou 2.  Régime : Insectes et araignées (printemps-été), mais aussi graines, céréales et fruits.
   Oeufs : 7-13 ; blancs tachetés de brun-rouge.  Longévité maximale connue : 15 ans.
   Incubation : 13-14 jours.  
   Envol des jeunes : 17-21 jours.  

 

=> Voir La mésange charbonnière 

==> Revenir à Les paridés

===> Aller à Les oiseaux

 

Date de dernière mise à jour : 07/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×