L'ours blanc

L'OURS BLANC

Ours blanc en marche sur la banquise 

Majestueux et redoutable, l'ours blanc ou ours polaire, est le plus grand carnivore terrestre du monde. La couleur de sa fourrure lui sert de camouflage dans son environnement neigeux. L'ours blanc est pargaitement adapté à la vie arctique. Son épaisse fourrure le protège du froid et ses larges pieds couverts de poils lui permettent de se déplacer avec aisance sur un sol couvert de glace ou de neige. Puissant et infatigable, il est aussi rapide dans l'eau que sur la terre ferme.

 

Moeurs :

L'ours blanc est répandu sur toute la frange littorale des régions arctiques où il fréquente aussi bien la pleine mer que la baquise et la terre ferme. Constamment en quête de nourriture, il chasse en solitaire. Seules les femelles se déplacent avec leurs petits pendant les trois années qui suivent leur naissance.

L'ours blanc est un nageur infatigable, capable de parcourir de grandes distances à plus de 10 km/heure : certains ont été aperçus à près d'une centaine de kilomètres des glaces ou des terres les plus proches. Dans l'eau, il n'utilise que ses pattes de devant pour avancer, les pattes de derrière faisant office de gouvernail. C'est aussi un excellent plongeur qui peut rester deux minutes au-dessous de la surface. Et dès qu'il sort de l'eau, il se secoue vigoureusement pour éviter la formation de glace dans sa fourrure.

Ours blanc saute

 

Alimentation et chasse :

Les phoques constituent la nouriture principale de l'ours blanc, surtout pendant l'hiver. Il les tue d'un violent coup de patte sur le crâne au moment où ils émergent par le trou qu'il se creusent dans la glace pour venir respirer. Ou bien, il les attaque par surprise quand ils s'aventurent sur la banquise. Il n'en dévore d'abord que la graisse et les intestins, consommant la viande en dernier.

En été, il parcourt la terre ferme où le soleil a fait disparaître la neige et se nourrit alors de tout ce qu'il trouve : rongeurs, oiseaux marins dont ils avalent aussi les oeufs, charognes comme les cadavres de baleines qu'il repère de très loin. Il lui arrive également de manger divers végétaux, des baies sauvages en particuliers.

Ours blanc en ballade

 

Reproduction :

Les accouplements ont lieu au printemps. Les mâles sont alors très agréssifs et se battent férocement pour la possession des femelles. Celles-ci ne se reproduisent que tous les trois ans, quand elles se séparent de leur dernière portée.

En octobre ou en novembre, les femelles pleines se creusent une sorte d'igloo dans une épaisse couche de neige pour y passer l'hiver à l'abri. C'est là que naissent les petits, vers le mois de décembre. Ils sont aveugles, dépourvus de poils et ne pèsent que 500 à 900 grammes. Jusqu'au printemps, la mère reste auprès d'eux pour leur tenir chaud et les nourrir de son lait. Les oursons font leur premières sorties en mars ou en avril. Ils ont alors la taille d'un gros chat et sont déjà protégés par une épaisse fourrure. Ils vont suivre leur mère et chasser avec elle jusqu'au printemps de leur troisième année.

 

Répartition :

Littoral des mers arctiques.

Oursons blanc couché

 

 DIMENSIONS

 REPRODUCTION

 MODE DE VIE

 Hauteur : 1,60m.  Maturité sexuelle : 3-5 ans.  Moeurs : solitaire, mais parfois en petits groupes.
 Hauteur debout : 2,40-3,30m.  Accouplements : fin mars à début juin.  Régime : graisse et intestins de phoques, principalement ; charognes ; des baies en été.
 Pieds : 30 cm de long et 25 de large.  Gestation : 7 à 8 mois.  
 Poids : mâle, 400-500kg ; femelle, 300-350kg.  Portée : généralement 2, parfois 1 ou 3 oursons.  

 

=> Voir L'ours noir américain

==> Revenir à Les ursidés

===> Aller à Les mammifères

Date de dernière mise à jour : 07/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×