La marte

LA MARTRE. 

Martre perché en haut d'un conifère

La martre était autrefois beaucoup chassé pour sa fourrure soyeuse. Le piégeage est aujourd'hui interdit, mais la martre reste menacée par le déboisement. La martre estun animal de forêt qui fait sa tanière dans les arbres creux ou les nids abandonnés des oiseaux. Son régime alimentaire est varié : il comprend des insectes et des baies, aussi bien que des oiseaux ou de petits mammifères. Elle chasse dans les arbres où elle se montre agile comme un écureuil. 

 

Moeurs : 

La martre vit dans les forêts de feuillus, mixtes, ou les forêts de conifères. C'est un animal discret qui s'aventure rarement hors de la forêt et évite les villages. La martre est un animal nocturne ou crépusculaire qui vit et chasse en solitaire. Elle défend un territoire qu'elle marque de tas de crottes et de sécrétions de ses glandes anales frottées sur une branche ou un rocher. La superficie de ce territoire varie de 5 à 25 km², selon l'abondance de nourriture. La martre le parcourt en suivant toujours les mêmes sentiers pour visiter ses nombreux garde-manger et ses diverses tanières. La martre est le plus souvent au sol mais elle est aussi très agile dansl es arbres et poursuit sa proie le long des branches. Ses membres sont puissants, terminés de pieds élargis munis de griffes partiellement rétractiles. El outre, la martre a une vue très perçante et une queue touffue servant de balancier. Toutes ces caractéristiques font de la martre un prédateur très efficace dans les arbres. 

Martre allongé en hauteur sur une branche de conifère

 

Alimentation et chasse : 

La martre est très opportuniste et son régime alimentaire varie selon le lieu et la saison. Pendant les hivers rudes, dans le nord de son aire de répartition,  elle se nourrit de petits rongeurs, de lièvres et de lapins. Elle mange aussi les cadavres d'élan et de renne. En Ecosse, là où les forêts sont moins denses, elle chasse les campagnols agrestes, les lagopèdes et les pigeons ramiers, mais dans les régions plus boisées, elle chasse mésanges et grimpereaux. Souvent, la martre se nourrit exclusivement de baies et de fruits à l'automne. Elle mange même des insectes dont elle détruit les nids pour prendre les larves. La martre chasse en combinant ruse et vitesse. Si la proie ne succombe pas à l'attaque surprise, la martre peut la poursuivre dans les arbres, bondissant de branche en branche, jusqu'à ce qu'elle la rattrape. Elle saute sur le dos de sa victime, la tient par les griffes et la tue d'un coup de dent à la nuque. Les proies les plus grosses sont ramenées au sol pour être tuées. Elles sont ensuite tirées à l'abri pour être mangées. Les restes sont souvent mis dans un garde-manger, sous un rocher ou parfois dans un arbre creux. 

Marche dans un tronc creux, avec un rongeur dans la gueule

 

Reproduction : 

La martre est un animal solitaire mais les couples se forment entre juin et août pour les accouplements. Les ovules fécondés ne s'implantent sur la muqueuse de l'utérus que six mois plus tard. La gestation dure environ trente jours. Cette implantation différée signifie que les jeunes naissent au début du printemps, quand il fait plus chaud et que la nourriture est abondante. Les jeunes naissent dans un nid tapissé de feuilles et de mousse, caché dans la fente d'un rocher, ou dans un nid d'oiseau ou d'écureuil abandonné. La portée compte généralement trois jeunes. Les nouveau-nés sont couverts de poils rares, blanchâtres. Ils sont aveugles et sourds jusqu'à deux semaines. Au bout d'un mois, le pelage a pris la coloration de l'adulte et ils sont sevrés à six semaines. A l'âge de huit ou neuf semaines, ils s'aventurent prudemment hors du nid, puis se dispersent vers le milieu de l'été quand la femelle est de nouveau en chaleur. 

Jeune marte de quatre mois, allongé sur un rocher

 

Répartition : 

On la trouve dans toute l'Europe - à l'exception de l'Irlande, de la péninsule Ibérique, de la Grèce et de certaines régions de Finlande -, ainsi qu'en Asie, de la mer Caspienne au Caucase. 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : corps, 36 - 56 cm, femelle plus petite que le mâle ; queue, 17 - 28 cm.

Maturité sexuelle : à 15 - 24 mois.

Mœurs : solitaire et nocturne.

Le genre Martes compte 8 espèces, dont la fouine, Martes foina, qui vit également en Europe occidentale.

Poids : 0,5 - 2,2 kg.

Accouplements : juin à août.

Régime : petits mammifères, insectes, baies, champignons et parfois cadavres de gros animaux.

 

 

Gestation : implantation différée pour 6 mois au plus, suivie d’une vraie gestation de 30 jours.

Longévité : record de 17 ans en captivité, 10 ans au plus dans la nature.

 

 

Portée : 2 à 6 jeunes, normalement 3.

 

 

 

Martre femelle allongée avec ses deux petits dans l'herbe

=> Voir Le putois

==> Revenir à Les mustélidés

===> Aller à Les mammifères

 

Date de dernière mise à jour : 07/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×