La hyène rayée

LA HYENE RAYEE.

Hyène rayée couchée sur le sable

Très discrète et rarement agressive, la hyène rayée sommeille pendant la majeure partie du jour. C'est un charognard qui sort seul à la nuit, manger tout ce qu'il trouve. La hyène rayée est, de toutes les hyènes, celle dont l'aire de répartition est la plus vaste, de l'Afrique au Moyen-Orient. Elle est pourtant menacée de disparition dans certaines zones à cause de la chasse et de la destruction de son milieu naturel.

 

Moeurs :

L'hyène rayée est un animal normalement solitaire, nocturne, qui forme parfois de petits groupes familiaux de deux ou trois individus. Elle passe la majeure partie du jour cachée dans les fourrrés, dans un terrier ou une grotte abandonnés. Chacune occupe un vaste territoire atteignant jusqu'à 40 kilomètres carrés. Comme les autres hyènes, elle marque son territoire de son odeur nauséabonde, en déposant les sécrétions d'une poche anale sur les brins d'herbes, à hauteur de nez des autres hyènes.

Lorsque deux hyènes se rencontrent, elles retournent leurs poches comme un gant et se reniflent mutuellement. L'hyène rayée n'est pas agressive et évite les querelles avec les autres animaux, même si elle doit abandonner son repas. Contrairement à l'hyène tachetée <<rieuse>>, on entend rarement son long cri plaintif et ses mouvements sont si silencieux qu'elle passe inaperçue dans la nuit.

Deux hyènes rayée en relation de domination et soumission

 

Alimentation et chasse :

L'hyène rayée est surtout un charognard qui se nourrit de cadavres d'animaux et fouille les abords des habitations pour récupérer les ordures ménagères. Dans certaines régions, les habitants encouragent les hyènes à venir chercher leurs détritus et vont même jusqu'à creuser des trous dans les murs pour qu'elles puissent accéder à la décharge publique. L'hyène rayée ne perd rien. Ce qu'elle ne peut consommer sur place est emporté vers une cache.

En outre, l'hyène peut digérer des morceaux refusés par les autres animaux. Elle régurgite les matières indigestes, comme les sabots et les os, sous forme de pelotes, après en avoir extrait toutes les matières nutritives. Elle aime aussi les fruits comme les dattes, melons et pêches, et visite parfois les vergers et jardins. Elle chasse parfois des petits mammifères, insectes, oiseaux et reptiles, surtout les vipères. On sait pourtant qu'elle peut s'attaquer à une proie de la taille d'une antilope ou aux animaux domestiques comme les moutons et chèvres.

Hyène rayée entrain de manger des restes d'animal

 

Reproduction :

On connait mal les détails de la reproduction des hyènes rayées. On ne sait donc pas si des couples sont formés ou si les accouplements se font par hasard. La femelle donne naissance de un à six jeunes chaque année, généralement au moment où la nourriture est abondante. En captivité, la nourriture est toujours abondante et il n'est pas rare de les voir mettre bas deux portées par an.

Les jeunes naissent avec une fourrure rayée, mais ils restent aveugles et vulnérables pendant quelques jours. Ils sont allaités par leur mère mais également par les autres femelles du petit groupe familial. Après le sevrage, elles leur apportent de la nourriture jusqu'à ce qu'ils soient capables de se débrouiller seuls.

Jeune hyène rayée couché sur roche

 

Répartition :

Savane, brousse et zones rocheuses de montagne d'Afrique du Nord jusqu'au Sahel, du Moyen-Orient, de l'Inde et de l'Asie centrale.

Hyène rayée entouré de végétation, poils du dos hérissés

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : tête et corps, 90 - 120cm ; queue, environ 30cm.

Maturité sexuelle : vers 2 ans.

Mœurs : solitaire ou en petits groupes familiaux.

Il y a trois autres espèces d’hyènes : l’hyène tachetée, l’hyène brune, et le protèle.

Hauteur : 1,00 - 1,20m.

Accouplements : toute l’année.

Régime : surtout charognes, également petits mammifères, oiseaux, œufs, fruits et ordures ménagères.

 

Poids : 30 - 45kg. Le mâle est plus gros que la femelle.

Gestation : 90 - 104 jours.

Longévité : Entre 20 et 25 ans ; 40 en captivité.

 

 

Portée : Normalement 2 à 4 jeunes.

 

 

 

 

==> Revenir à Les hyénidés

===> Aller à Les mammifères

 

Date de dernière mise à jour : 22/06/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×