Le léonberg

LE LEONBERG.

Léonberg au milieu de fleurs, montagne

 

Historique :

Deux hypothèses coexistent quant à l'origine de ce chien. La première en fait le descendant de Dogues du Tibet, connu depuis des siècles dans les Alpes. L'élevage autrichien du Prince de Metternich au 17ème siècle, qui comptait des sujets tout à fait conformes au standard actuel, pourrait en être la confirmation. La seconde voudrait qu'un certain Essig, éleveur allemand, ait créé cette race à partir de Montagnes des Pyrénées, de Landseers et de Saint-Bernards vers 1840 et qu'il l'ait baptisée du nom de sa ville.

Le Léonberg appartient au 2° groupe, section des molosses, sous-groupe " type montagne". Le Chien Léonberg est une race d'origine Allemagne et fait partie de la famille des Pinschers, Schnauzers, Molossoïdes et type montagne.

Léonberg portrait 

 

Caractère :

Le Léonberg a besoin qu'on s'occupe de lui, sa priorité est sa famille. C’est une des races des plus affectueuses. Le Léonberg est très sensible et extrêmement sociable avec les autres animaux. Il n’aime pas être seul trop longtemps. Il est plutôt joueur, même adulte. Un terrain sera nécessaire ou un maître très disponible pour le défouler entre 1h et 2h chaque jour. Le caractère du Léonberg est doux et très agréable. Il aboie peu, n'est pas agressif, adore les enfants et aime jouer ou courir. C'est un chien qui aime nager. Ses pattes, qui sont d'ailleurs à demi palmées, font de lui un excellent nageur. Il est un peu têtu mais n'insiste pas si on ne se laisse pas faire. Il faut l'éduquer tôt mais il n'a pas besoin d'un dressage, un peu de bon sens, toujours les mêmes ordres et il comprend rapidement ce qu'on lui demande de faire.

Léonberg qui cours dans l'eau


 

Comportement :

Le Léonberg est un membre de la famille. Sa tranquillité et son intelligence font vite comprendre qu'il est conscient de sa taille et qu'une seule chose l'intéresse : votre présence. Lorsqu'il est assoupi, ne croyez pas qu'il dort ; il surveille les faits et gestes de la maison. C'est un gardien naturel qui ne se laisse pas impressionner par des bruits inhabituels. Mais attention : calme ne veut pas dire apathie, et le Léonberg peut se transformer en un féroce gardien quant il s'agit de protéger les enfants, avec lesquels il a une patience sans borne et qu'il adore. Dans ces situations, il a pour lui sa force et son courage. Dissuasif de par sa taille, il n'a pas besoin d'être agressif et n'est généralement pas mordant.

C'est un géant qui aime à rester près de son maître, développant parfois des aspects "collants". La plupart du temps, atavisme de chien de berger, le Léonberg se postera à un endroit stratégique de la maison lui permettant d'exercer sa discrète surveillance : à l'extérieur, ce seront les perrons ou les terrasses, ou un endroit stratégique dans la haie du jardin lui permettant de surveiller la route ; à l'intérieur, vous le trouverez souvent devant une porte, un passage, dans un coin frais sur le carrelage, ou encore sur le dos contre un mur.

Bien que son corps dénote la force et la musculature d'un chien de travail, le Léonberg a toujours été élevé et sélectionné pour son tempérament équilibré de chien de famille. Le Léonberg déborde de tendresse pour son maître. Quand celui-ci rentre à la maison, il est accueilli par des bonds de joie se terminant par la pose des deux antérieurs sur les épaules et un débarbouillage en règle.... avant de retourner sagement dans son coin favori.

Léonberg couché dans la neige

 

Reproduction :

La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie, leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de 1 an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'œstrus pendant leurs « chaleurs ». La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12.

Durée moyenne de vie du Léonberg : 9 à 12 ans.

Chienne léonberg et son chiot

 

Education :

A la naissance, le chiot Léo pèse environ 500 grammes et sa taille est celle d'un cochon d'Inde, mais les mois qui suivent vont le transformer en l'un des plus grand de l'espèce canine. A 2 mois, il a multiplié son poids par 25 pour atteindre 12 kilos. Si sa taille définitive est atteinte à l'âge d'un an sa puissance et sa corpulence arriveront vers l'âge de 3 ans. Un mâle peut peser jusqu'à 80 kilos, la femelle, elle atteind 75 kilos.
La nutrition et l'éducation sont des éléments indispensables pour que le jeune chiot devienne un vrai Léo.

 

Son éducation est très facile si elle est commencée tôt et accompagnée de douceur, car sa maturité psychologique n'est atteinte que vers l'âge de 30 à 36 mois. Gant de velours doit devenir un réflexe quotidien face à quelques oublis. N'oubliez pas de l'habituer au brossage dès les premiers mois. Un brossage plus régulier, lors des mues saisonnières permet de maintenir l'éclat de sa robe. N'attendez pas de lui qu'il vous obéisse au premier ordre que vous lui donnerez. C'est un molosse intelligent mais qui peut se buter, "faire la tête" si vous le brusquez. Montrez au chiot quelles sont les règles de vie en société.

Informations prises sur différents sites.

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

Taille : Mâle, 72 à 80cm ; femelle, 65 à 75cm.

Maturité sexuelle : A 6 mois.

Mœurs : Sociable.

Poids : Mâle, 60 à 80kg ; femelle, 58 à 75 kg.

Accouplements : Toute l’année pour les mâles. Femelles uniquement pendant les périodes « chaleurs ».

Durée de vie : De 9 à 12 ans.

 

Gestation : Environ 63 jours.

 

 

Nombre de chiots : Variable, entre 2 et 12 !

 

 

 

==> Revenir à Les canidés

===> Revenir à Les mammifères

 

Date de dernière mise à jour : 22/06/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×