Le chacal à chabraque

LE CHACAL A CHABRAQUE.

Chacal à chabraque de face, entrain de laper à une flaque

Le chacal à chabraque est un charognard bien connu de la savane africaine. S'il termine surtout les restes abandonnés par les prédateurs, il mange aussi un peu de tout, y compris des baies. On reconnaît facilement le chacal à chabraque à son dos noir et à ses grandes oreilles pointues. 

Moeurs : 

Le chacal à chabraque est très répandu, surtout dans la brousse et dans la savane de la majeure partie de l'Afrique orientale. Il s'adapte facilement et habite aussi les zones boisées, les régions côtières et même à la limite des zones à fortes densité humaine. Le chacal évite l'homme en ne sortant que la nuit aux abords des villages. Ailleurs, comme dans le sud du désert du Kalahari, il chasse aussi bien de jour que de nuit. Le chacal à chabraque est un animal plutôt solitaire, bien que le couple soit stable. Il chasse souvent en couple et un groupe peut être formé de la mère et des jeunes presque matures regroupés autour de la carcasse d'un animal tué par les lions. Le chacal à chabraque glapit et hurle autour d'une carcasse et gronde lorsqu'un lion rôde dans les parages.

Chacals à chabraque se disputant une proie

 

Alimentation et chasse : 

Le chacal à chabraque se nourrit des restes de proies tuées par les lions ou de tout autre cadavre rencontré. Il se gave souvent d'une carcasse pour pouvoir régurgiter la nourriture à ses jeunes. le chacal chasse aussi des rongeurs, lièvres et animaux domestiques : moutons, veaux et volailles. Pendant la saison de reproduction, les couples chassent souvent de concert mais le chacal solitaire mange plus souvent des insectes et des fruits comme les melons, raisins et figues. Il tue aussi des céphalophes - petites antilopes -, des lézards et des scorpions et il lui arrive de manger de l'herbe. Dans les zones arides, comme le désert de Kalahari, l'eau de surface est rare une grande partie de l'année, mais le chacal peut vivre longtemps en buvant peu. 

Chacal à chabraque dévorant une proie

 

Reproduction : 

Selon la région, les chacals à chabraque s'accouplent entre avril et septembre, toujours avec le même partenaire. La femelle fait sa tanière dans le terrier creusé par un autre animal. La mise bas a généralement lieu pendant la saison la plus chaude et la plus humide, entre juin et novembre, après une gestation de 60 à 70 jours. La portée est normalement de quatre à six jeunes, bien qu'on ait observé des portées de neuf jeunes. Les jeunes sont sevrés vers deux mois et ils cessent d'utiliser la tanière à trois mois. Le jeune chacal commence à chasser seul à six mois. Les jeunes adultes peuvent rester un an encore avec la mère pour l'aider à élever et protéger la portée suivante.

Jeunes chacals à chabraque

 

Répartition : 

Le chacal à chabraque est largement réparti dans toute l'Afrique orientale et méridionale, en dehors du nord du Zimbabwe et du centre et nord du Mozambique. 

Chacal à chabraque debout, vue de face

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : tête et corps ; 60 – 90 cm ; queue, 27 – 35 cm.

Accouplements : avril à septembre.

Mœurs : normalement solitaire ou en couple.

La famille des canidés compte 30 autres espèces. Le chacal à flancs rayés, Canis adustus, est la plus proche du chacal à chabraque.

Hauteur : 40 cm.

Gestation : 60 – 70.

Régime : cadavres, rongeurs, bétail, lézards, insectes, fruits.

 

Poids : 12 kg.

Portée : jours en moyenne, 4 à 6 jeunes.

Cris : divers glapissements, aboiements et gémissements.

 

 

 

Longévité : jusqu’à 14 ans.

 

 Voir Le dingo
Revenir à Les canidés

 

Date de dernière mise à jour : 27/02/2019

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site