Le phoque gris

LE PHOQUE GRIS.

Phoque gris sur galets

 

Habitué des côtes de l'Atlantique Nord, le phoque gris est protégé par un couche de graisse qui lui permet de survivre dans une eau dont la température ferait mourir un homme en une minute. Très abondant autour des îles britanniques, le phoque gris s'aventure parfois jusque sur les côtes de France. En dépit de sa taille et de son poids, c'est un nageur agile, dont le corps fuselé, pourvu de puissantes nageoires, peut se propulser à grande vitesse pour rattraper une proie.

 

Alimentation et chasse :

Les phoques ont de grands yeux à la cornée aplatie, ce qui leur vaut une bonne acuité visuelle dans les eaux obscures. Mais c'est surtout l'ouïe et l'odorat qui jouent un rôle important pour la chasse : même un phoque aveugle est capable de capturer des proies. Le phoque n'a pas d'oreilles externes, mais un appareil auditif interne qu'il peut obturer lorsqu'il est en plongée.  Pour le repérage des proies, cet appareil auditif fonctionne sans doute par écholocation, comme chez les dauphins.

Les narines servent à "humer l'eau" pour y rechercher une modification de sa composition chimique signalant la précense de poissons. Lorsque ceux-ci s'enfuient, le phoque peut en suivre les moindres mouvements, grâce aux vibrations captées par ses moustaches. Une fois sa proie repérée, le phoque la rattrape sans difficulté. Comme son sang est riche en hémoglobine (la substance qui fixe l'oxygène), il peut demeurer en plongée jusqu'à une vingtaine de minutes; toutefois, sa moyenne habituelle est de cinq à dix minutes. Son rythme cardiaque fonctionne alors au ralenti pour économiser l'oxygène.

 Phoque gris nage

 

Reproduction :

Dans les îles britanniques, la période de reproduction se situe entre septembre et décembre. Les femelles arrivent en grand nombre sur le rivage pour mettre bas, suivies par les mâles qui s'affrontent pour la répartition de leurs territoires. Les accouplements ont lieu peu de temps après les naissances. Chaque femelle n'a qu'un seul petit à la fois et l'allaite pendant 14 à 17 jours. A sa naissance, le bébé phoque est couvert d'une fourrure d'un blanc crémeux qui commence à devenir grisâtre vers la fin de sa troisième semaine. A peu près au même moment, la femelle redevient fécondable et se désintéresse de son petit.

Les mâles les plus aguerris prennent possession des plages où les femelles sont les plus nombreuses. Chacun de ces mâles dominants règne ainsi sur tout un groupe de femelles avec lesquelles il s'accouple. Les naissances ont lieu un an plus tard à la même époque, car le foetus se développe à retardement. Après les accouplements, les femelles s'éloignent du rivage en quête de nourriture. Poussées par la faim, les jeunes phoques ne tardent pas à les imiter et apprennent à se débrouiller seuls.

 Phoque gris femelle et son petit

Le phoque et l'homme :

Les phoques ont longtemps été le gibier traditionnel de nombreuses communautés maritimes. Leur chair était un élément essentiel de survie alimentaire, leur peau servait à confectionner des vêtements et leur graisse fondue faisait office d'huile d'éclairage. A une époque très récente, on a massacré d'innombrables bébés phoques pour récupérer leur fourrure. Mais grâce aux campagnes des associations de défense de la nature, des mesures de protection ont fini par être prises et le massacre des bébés phoques a pratiquement cessé. Reste que les phoques gris n'ont pas toujours bonne réputation. Les pêcheurs leur reprochent de détruire une grande quantité de saumons et de morues. Ce n'est pourtant pas l'avis des scientifiques. Ceux-ci affirment que l'activité prédatrice des phoques gris ne peut contribuer sérieusement à la diminution du nombre de ces poissons.

 

Répartition :

Nord-Est de l'Atlantique (du Sptizberg au sud de l'Islande, à la Grande-Bretagne et à la Scandinavie), Nord-Ouest de l'Atlantique, mer Baltique.

Phoques gris au bord de mer

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

Longueur : Mâles jusqu’à 3,30m ; femelles, 2,50m.

Maturité sexuelle : Mâles à 6-10 ans ; femelles à 5-6 ans.

Mœurs : Chasseur solitaire, sociable sur le rivage.

Poids : Mâles jusqu’à 315kg ; femelles, 200kg.

Accouplements : Entre septembre et mars selon les régions.

Cri : Chant grave et plaintif.

 

Gestation : 1 an.

Régime : Poissons de pleine mer et des hauts-fonds, quelques invertébrés.

 

Portée : Un seul petit.

 

 

Revenir à Les mammifères marins

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×