L'épaulard ou orque

L'EPAULARD.  

Orque bondit hors de l'eau

 

Egalement appelé orque, l'épaulard est le seul cétacé qui s'attaque à d'autres mammifères marins. Chassant en groupe, il est même capable de tuer une baleine bleue malade ou blessée. Bien des récits de marins font de l'épaulard un tueur féroce, alors que cet animal ne s'attaque que fort rarement  à l'homme ; sa voracité s'explique surtout par sa grande taille.

  

Moeurs et comportement :  

L'épaulard vit en groupe de 5 à 30 individus. Un petit groupe se compose au moins d'un mâle adulte et de plusieurs femelles avec des jeunes. Un groupe plus important compte 2 ou 3 mâles adultes. Il semble que chaque femelle demeure toute sa vie dans le même groupe, alors que les mâles passent régulièrement d'un groupe à l'autre. Lorsqu'un groupe trop important, une partie de ses membres le quittent pour en former un autre.

Bien qu'il soit capable de plonger jusqu'à 300 mètres de profondeur, l'épaulard s'éloigne généralement peu de la surface. Au cours de ses déplacements, il effectue des séries de courtes plongées de 30 secondes, suivies d'une plongée de 4 minutes. Mais quand il chasse, il peut demeurer plus longtemps en plogée. l'épaulard est un animal très joueur ; on peut le voir se lancer dans des courses de vitesse au ras de la surface, ou se dresser verticalement hors de l'eau pour se laisser ensuite retomber dans une grande gerbe d'éclaboussures. Cela crée des mouvements de panique dans un banc de poissons.

Orque s'amuse

 

Alimentation et chasse :  

L'épaulard utilise diverses tactiques de chasse, mais toute ont un point commun : une étroite coopération entre les membres du groupe. Il préfère la proximité du littoral plutôt que la pleine mer. Pour repérer ses proies, il procède par écholocation, en émettant des sons qui lui revienne en écho lorsqu'ils rencontrent des poissons. Ceux-ci sont alors rabattus jusqu'à la côte, où ils ne peuvent plus s'échapper. La même méthode est utilisée pour chasser des phoques. En pleine mer, l'épaulard peut se dresser à la verticale hors de l'eau pour guetter le passage d'une proie. dans le cas d'un gros cétacé, le groupe entier agit en même temps pour la mise à mort. Certains saisissent l'animal par la queue pour essayer de l'immobiliser, tandis que les autres attaquent. 

Groupe d'orques 

 

Reproduction :

L'épaulard mâle se reconnaît à sa nageoire dorsale haute et éffilée. La femelle est plus petite, avec une nageoire dorsale plus courte et recourbée. Le mâle atteint sa maturité sexuelle entre 10 et 16 ans, la femelle 2 ans plus tôt environ. On sait peu de choses sur les accouplements de l'épaulard. Il semble toutefois qu'ils soient précédés par une sorte de parade nuptiale et que chaque mâle s'accouple avec plusieurs femelles. Au terme d'une gestation de 12 mois, naît un seul jeune, vers le mois de novembre ou de décembre. A sa venue au monde, il mesure environ 2 mètres. il tète sa mère pendant un an, mais demeure ensuite auprès d'elle durant plusieurs années. Une femelle ne s'accouple de nouveau que 3 à 8 ans après avoir mis bas.

Orque et son petit

 

Répartition :

Fréquente tous les océans, jusqu'aux banquises polaires.

 

Orsque saute à la verticale  

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

Longueur : Mâle, 8-9m ; femelle, 7-8m.

Maturité sexuelle : Vers 8-16 ans.

Mœurs : Sociable, vit en groupe.

Poids : Mâle jusqu’à 6500kg ; femelle jusqu’à 4500kg.

Accouplements : Au début de l’hiver ; la femelle s’accouple tous les 3 à 8 ans.

Régime : Poissons, calmars et, à l’occasion, phoques et autres cétacés.

 

Gestation : 12 mois.

Cris : Divers types de sons, dont certains audibles par l’homme.

 

Portée : Un seul petit.

Longévité : Jusqu’à 100 ans !

 

Voir Le bélouga

Revenir à Les mammifères marins 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×