Le pic-noir

LE PIC-NOIR. 

Pic noir agrippé à un tronc

Le pic-noir est le plus grand pic européen ; sa taille est voisine de celle d'une corneille. C'est un oiseau farouche mais bruyant, que l'on entend souvent et que l'on voit rarement. Le pic-noir se reconnaît à la calotte rouge du mâle et à la nuque rouge de la femelle. Puissant, il creuse des trous dans les arbres sains ou morts, créant des cavités de nidification bien protégées, qu'utilisent souvent d'autres oiseaux forestiers. 

 

Habitat : 

Le pic-noir se rencontre dans la plupart des forêts d'Europe et d'Asie. Il affectionne les grands massifs forestiers de conifères ou de feuillus, avec de grands arbres espacés. Il s'accommode de toutes les essences d'arbres (hêtres, sapins, mélèzes, pins), mais creuse de préférence son nid dans le tronc bien dégagé d'un hêtre mature. Le pic-noir vit parfois dans les paysages plus ouverts (parcs, jardins), s'il y trouve de grands arbres pour nicher. C'est un oiseau prudent, sensible au dérangement, qui niche rarement à proximité des habitations. Grimpeur averti, le pic-noir s'agrippe après l'écorce des arbres à l'aide de ses ongles pointus.Il monte et descend le long des troncs lorsqu'il recherche des proies. Pour creuser son nid ou arracher l'écorce afin d'y déloger des insectes, il se plaque contre le tronc et prend appui sur sa queue rigide. Il replie alors cou vers l'arrière et frappe le tronc avec son bec, aiguise comme un ciseau de bois. Le pic-noir est un oiseau constamment en mouvement, qui passe sans relâche d'un arbre à l'autre en criant. Il vole avec puissance, fonçant entre les arbres d'un vol irrégulier et légèrement ondulant. 

Pic noir femelle agrippé à un tronc

 

 

Alimentation : 

Le pic-noir se nourrit de fourmis et de larves d'insectes qu'il trouve dans les troncs d'arbres sains ou morts. Il recherche aussi sa nourriture au sol, retournant la litière et creusant les souches pourries avec son bec, afin d'en extraire les larves. Il explore également les fourmilières à l'aide de sa langue, très longue et enduite d'une sécrétion collante produite par les glandes salivaires. Son goût pour les fourmis est si grand que le pic-noir passe des heures au sol à défoncer les fourmilières pour manger les adultes, les oeufs et les larves. Dans certaines régions, son régime alimentaire comporte 99% de fourmis. Ailleurs, les larves de coléoptères sont consommées en grand nombre, de même que les chenilles de papillons et les asticots de mouches. En hiver, le pic-noir extirpe parfois de leur ruche les abeilles en hibernation. A l'occasion, il mange des fruits, des baies et même des oeufs d'autres oiseaux. Il mange aussi des oisillons. 

Jeune pic noir

 

 

Reproduction : 

Solitaires la plupart de l'année, les pics-noirs commencent à parader en janvier. ils s'attirent mutuellement par des cris de contact doux, mais aussi en donnant une série très rapide de coups de bec sur un tronc sec, produisant ainsi un tambourinage très sonore. Lorsqu'un mâle et une femelle se rencontrent, ils paradent en balaçant leur tête et en décrivant des cercles avec leur bec à l'unisson. Finalement, le mâle conduit la femelle jusqu'au site qu'il a choisi pour nicher. Si celle-ci l'accepte, le couple établit son territoire. si le nid ne convient pas, ou s'il est inachevé, mâle et femelle creusent une nouvelle cavité. Ils mettent de 10 à 25 jours pour creuser une cavité profonde de 40 centimètres et large de 22 centimètres. 

Une fois le nid achevé, les oiseaux s'accouplent ; peu après, la femelle pond de 4 à 6 oeufs blancs. L'incubation est assurée par les deux oiseaux, qui se relaient à intervalles d'une heure et demie. Au début, les petits sont aveugles et faibles, et doivent être stimulés pour manger. A cette fin, les adultes touchent les côtés sensibles de leur bec et placent ensuite la nourriture directement dans leur bouche. A 10 jours, les jeunes n'ont plus besoin d'être encouragés pour manger. Ils prennent leur premier vol à environ un mois, mais restent sur le territoire des parents jusqu'à l'automne. 

Pic noir mâle agrippé au tronc, nourri les jeunes

 

 

Répartition : 

Répandu dans toute l'Eurasie, de l'Espagne à la Scandinavie à l'ouest, jsqu'à la Sibérie orientale et la Chine. 

Montage : Un pic noir agripper au tronc, feuillage vert et pic noir regardant hors de son nid

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : 45-57 cm.

Maturité sexuelle : à 1 an.

Mœurs : territorial, niche dans des trous d’arbres.

 

Envergure : 64-68 cm.

Accouplements : d’avril à juin.

Régime : fourmis.

 

Poids : 285-378 g.

Œufs : 4-6, blancs.

Longévité : record à 7 ans.

 

 

Incubation : 12-14 jours.

Cris : « klieuh » plaintif. Au vol, « krukrukru ». Le chant est un « kouik-ouik-ouik » sonore.

 

 

Envol des jeunes : à 24-28 jours.

 

 

 

 

Voir Le pic-vert

Revenir à Les oiseaux

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×