Le hibou des marais

LE HIBOU DES MARAIS.

Hibou des marais posé sur branche au sol

Le hibou des marais habite les zones humides dégagées et les landes. Il fréquente aussi les jeunes plantations de conifères, où il trouve des campagnols en suffisance. Le hibou des marais a des yeux vifs qui lui confèrent une expression farouche, lorsqu'il scrute le sol depuis son perchoir en quête de proies. On peut le voir en France tout au long de l'année, bien que certains descendent vers le sud en hiver.

 

Moeurs :

En vol, le hibou des marais rappelle un busard lorsqu'il patrouille à faible hauteur, faisant alterner de souples battements et des glissades planées sur ses ailes relevées en <<V>> plat. Acculé au sol, le hibou des marais tente d'effrayer ses ennemis en étendant les ailes et en gonflant son plumage afin de paraître plus gros. Cette attitude menançante et spectaculaire est propre à plusieurs oiseaux nichant à terre. De nombreux hiboux des marais nichant en France y passent aussi l'hiver, mais certains préfèrent gagner à cette époque l'Espagne ou l'Afrique du Nord. Parmi les hiboux visibles en hiver en France, il en est qui viennent de contrées plus froides, comme la Scandinavie, où ils ne repartiront qu'au printemps suivant.

Hibou des marais sur nid

 

Alimentation et chasse :

Le hibou des marais chasse de jour. Evoluant au-dessus du sol en guettant les petits mammifères, il utilise sa vue et son ouïe performantes pour détecter ses proies. Lorsqu'il ne chasse pas en vol, le hibou se perche sur un poste de guet. Aussitôt la proie détectée, le hibou se laisse tomber et emprisonne le rongeur dans ses serres acérées. La proie est avalée entière, tête la première, le rapace étant encore au sol. Si les conditions le permettent, les adultes élèvent une 2ème nichée avant l'automne. Les jeunes peuvent se reproduire dès l'année suivante.

Hibou des marais chasse, souris dans le bec

 

Reproduction :

Avril voit le début de la saison de nidification. A cette époque, le mâle effectue des vols de parade circulaires au-dessus de son territoire, tout en poussant ses appels nuptiaux pour attirer une femelle. Après l'accouplement, le couple creuse une cuvette à même le sol et la tapisse de débris végétaux secs. Les oeufs sont pondus à deux jours d'intervalle, et la femelle couve chacun d'eux de 24 à 28 jours, ravitaillée au nid par le mâle. Les poussins éclosent les yeux fermés et sont couvert d'un duvet blanc virant rapidement au beige pâle. Les deux adultes nourrissent les petits. Ils sont attentifs et défendent énergiquement leur nichée contre les intrus. Lorsque les poussins ont un peu plus d'une quinzaine de jours, ils explorent les alentours du nid et se cachent sous la végétation. Ils sont emplumés entre 24 et 27 jours, mais restent près du nid jusqu'à ce qu'ils sachent bien voler.

Oisillons hibou des marais

 

Répartition :

Niche dans le nord des Etats-Unis, de l'Europe et de l'Asie, et en Amérique du Sud. Hiverne dans le sud des Etats-Unis, de l'Europe, de l'Asie, en Inde et en Afrique subsaharienne.

Hibou des marais en vol 

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : 36 – 39 cm.

Maturité sexuelle : à 1 an.

Mœurs : d’ordinaire solitaire ou en couple.

Le hibou des marais est proche du hibou moyen-duc, Asio otus, une espèce nocturne.

Poids : 280 – 360 g.

Accouplements : d’avril à juin.

Régime : surtout des campagnols, et d’autres petits rongeurs.

 

Envergure : 95 – 110 cm.

Œufs : 4 à 10, blancs.

Cris : effrayé, pousse un <<kiou>> aigu ; chant nuptial du mâle <<bou-bou>> sourd ; les jeunes geignent.

 

 

Incubation : 24 – 28 jours par œuf.

 

 

 

Séjour au nid : 24 – 27 jours.

 

 

 

Voir Le loriquet à tête bleue

Revenir à Les oiseaux

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×