Le faisan doré

LE FAISAN DORE.

Faisan doré perché sur branche 

Le faisan doré est un des faisans les plus colorés. Originaire de Chine, il est en Europe un oiseau d'ornement. Localement implanté en Grande-Bretagne, il y vit à l'état sauvage. Le faisan doré mâle a un plumage si coloré et si magnifique qu'il est devenu un hôte classique des zoos et des volières dans le monde entier. Cet oiseau est, par nature, plutôt craintif et discret, si bien que ses moeurs à l'état sauvage demeurent mal connues.

 

Habitat :

Le faisan doré vit dans les montagnes de Chine centrale, jusqu'à plus de 2000 mètres d'altitude. Les massifs de bambous au pied des collines rocailleuses constituent son domaine favori. Il évite les forêts épaisses et les lieux humides ou découverts. Le développement de l'agriculture l'a obligé à s'adapter aux buissons de thé des plantations et aux bordures des cultures en terrasses.

Quelques oiseaux importés en Grande-Bretagne se sont échappés et implantés localement, au point que l'espèce y est considérée comme parfaitement acclimatée aujourd'hui. En Angleterre, le faisan doré occupe un habitat très différent de celui d'origine. Il choisit généralement les plantations denses de pins d'Ecosse et de mélèzes, mais se rencontrent aussi dans les forêts mixtes et vient se nourrir dans des zones plus dégagées.

2 faisan doré, bataille

 

Alimentation :

En Chine, le faisan doré se nourrit de feuilles et de pousses d'arbrisseaux, en particulier celle de jeunes bambous. Il mange aussi les fleurs de certaines espèces de rhododendrons. Divers petits insectes et araignées sont consommés également. Actif de jour, il passe la nuit sur une branche haute, à l'abri des prédateurs. Le faisan doré vit toute l'année sur le même territoire. Toutefois, les oiseaux qui vivent sur les montagnes élevées descendent chaque jour à des altitudes plus faibles pour se nourrir. Les habitudes alimentaires du faisan doré en Grande-Bretagne sont peu connues. Elles sont vraisemblablement proches de celles de son aire d'origine chinoise, à savoir jeunes pousses, baies et graines.

Faisan doré femelle et son jeune

 

Reproduction :

La plupart du temps, le faisan doré est solitaire, mais au printemps, le mâle chante avec vigueur pour attirer une femelle sur son territoire. Son cri de contact est un "tchak" rauque et métallique. Si une femelle répond, une danse nuptiale élaborée prend place, au cours de laquelle le mâle hérisse les plumes de sa tête qu'il tient le plus près possible de la femelle, exhibant ainsi sa collerette marron. En même temps, il abaisse une aile et s'incline pour montrer au mieux son croupion doré et sa queue colorée. Si sa démonstration est concluante, les deux oiseaux s'accouplent.

La nidification de l'espèce dans la nature est mal connue, bien qu'un nid ait été trouvé dans les herbes au coeur d'un bouquet de bambous. En captivité, la femelle pond à l'abri d'une végétation dense. Le faisan mâle ne participe ni à la couvaison, ni à l'élevage des jeunes. Durant les 22 jours d'incubation, la femelle compte sur son plumage camouflé pour échapper aux prédateurs. A deux semaines, les jeunes savent voler, mais restent avec la mère jusqu'à ce qu'ils atteignent leur taille adulte, à environ quatre mois.

Niché de bébés faisans doré

 

Le faisan doré et l'homme :

En Chine, la faisan doré est chassé au collet, tant pour sa chair que pour ses plumes. Autrefois, de nombreux oiseaux étaient aussi capturés pour être exportés vers les zoos et les volières. En dépit de cette pression, le faisan doré semble rester abondant, même si l'effectif précis de la population sauvage de Chine n'est pas connu. A travers le monde, plus de 5500 faisans dorés sont tenus en captivité par des aviculteurs, pour la beauté de leur plumage exotique.

 

Répartition :

Originaire de Chine centrale, du bord du plateau tibétain au nord-ouest, jusqu'à la province de Hebei à l'est et celles de Henan et Guizhou au sud. Présent localement dans l'est de l'Angleterre et en Ecosse.

2 faisans doré sur une branche

 

 DIMENSIONS

 REPRODUCTION

 MODE DE VIE

 Longueur : Mâle, 80-110cm; femelle, 60-70cm.  Maturité sexuelle : Femelle, à 1 an; mâle en général à 2 ans.  Moeurs : Oiseau farouche, discret, territorial et terrestre.
 Envergure : 65-75cm.  Accouplement : D'avril à mai.  Régime : Baies, graines, fleurs, araignée, insectes.
 Poids : 600-900g.  Oeufs : 5 à 12, chamois.  Longévité : Communément jusqu'à 8 ans en captivité.
   Incubation : 22 jours.  
   Envol des jeunes : 12-14 jours.  

Voir Le flamant rose 

Revenir à Les oiseaux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×