La tourterelle des bois

LA TOURTERELLE DES BOIS.

Tourterelle perché sur branche

La tourterelle des bois passe l'hiver en Afrique, au sud du Sahara, et remonte vers le nord en avril pour gagner ses zones estivales de nidification. Le doux chant monotone de la tourterelle des bois fait partie du concert de la nature en été. Une fois calmé le bruyant choeur accompagnant l'aube, on l'entend souvent reentir pour saluer le jour nouveau.

 

Habitat :

De la fin avril à la migration de septembre, la tourterelle est plutôt un oiseau des paysages ouverts parsemés d'arbres, de buissons, de haies et de bosquets. On la trouve souvent dans les fourrés bordant les terres cultivées, où elle recherche l'essentiel de sa nourriture. Contrairement au pigeon ramier, la tourterelle des bois se rencontre rarement sur les bâtiments des villes. Elle préfère, suivant en cela son naturel plus timide, rester à l'abri d'une végétation de taille moyenne. A la fin septembre, l'ensemble de la population quitte l'Europe et l'Asie occidentale pour gagner l'Afrique subsaharienne et y passer l'hiver.

 Tourterelle marche dans champs

 

Alimentation :

La base la nourriture de la tourterelle des bois est constituée de graines, notamment celles des diverses espèces de fumeterres, de <<mauvaises herbes>>, qui poussent dans les champs cultivés et les friches. L'oiseau préfère prélever les graines mûrissant sur la plante plutôt que les picorer à terre. C'est cette façon de collecter les graines sur les végétaux vivants qui oblige la tourterelle à rallier l'Afrique tropicale en automne, les fumeterres européens disparaissant à cette époque. Dans une large mesure, la répartition de la tourterelle des bois coïncide avec celle des fumeterres. L'espèce se nourrit aussi de graines cultivées, soit à l'état de semence, soit sur la plante adulte. Dans l'ex-URSS, la tourterelle consomme ainsi des grains de millet - une importante ressource commerciale - et elle est donc considérée comme une nuisance locale. Cà et là, on peut voir cette tourterelle picorer les graines distribuées à la volaille. Elle se nourrit aussi d'insectes et de petits mollusques qui représentent environ 3% de son régime alimentaire.

 Tourterelle boit

 

Reproduction :

Lors de la parade nuptiale, le mâle attire la femelle à l'aide de courbettes répétées. Il gonfle la poitrine et salue sa partenaire en abaissant le bec. Le nid, installé à 1 ou 2 mètres au dessus du sol dans un arbuste ou un petit arbre, est une fragile plate-forme de brindilles. Il est parfois tapissé de racidelles et de tigelles, voire quelques poils. Les adultes couvent à tour de rôle durant deux semaines. Tous deux nourrissent également les jeunes pendant un peu moins de trois semaines. La fin mai et le début juin sont le temps fort de la ponte, mais des oeufs peuvent être déposés jusqu'en septembre. Toutefois, les oeufs pondus ou les jeunes éclos vers la fin de la saison courent le risque d'être abandonnés, les adultes perdant alors l'instinct reproducteur au profit de l'instinct commandant la migration vers le sud avant l'hiver.

 Tourterelle et jeune au nid

 

Protection :

Commune. La chasse est l'une des principales menaces. Le mauvais temps peut sérieusement perturber les déplacements migratoires.

 

Répartition :

Niche dans toute l'Europe, sauf l'Irlande et le nord de la Grande-Bretagne, la Scandinavie et l'Islande. Présente aussi dans le sud-ouest et le centre de l'Asie et dans le nord de l'Afrique. Hiverne entre le sud du Sahara et l'équateur.

Couple de tourterelles

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

ESPECES PROCHES

Longueur : jusqu’à 28 cm.

Maturité sexuelle : à 1 an.

Chant : roucoulement monotone.

On compte environ 295 espèces de pigeons et de tourterelles dans le monde, dont six nichent en Europe.

Envergure : 50 cm.

Accouplements : fin avril à septembre.

Mœurs : plus territoriale et discrète que les autres membres de la famille.

 

 

Œufs : 2 ou 3 pontes par saison.

Régime : presque exclusivement des graines.

 

 

Incubation : 14 jours.

 

 

 

Envol des jeunes : vers 20 jours.

 

 

 

Voir Le bruant jaune

Revenir à Les oiseaux

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×