La perruche de Pennant

LA PERRUCHE DE PENNANT.

Perruche pennant portrait 

La perruche de Pennant est l'un des membres les plus colorés et les mieux connus de la grande famille des perroquets. Elle est de plus en plus fréquente dans les jardins de l'est de l'Australie. La perruche de Pennant passe pour être moins bruyante et moins querelleuse que ses cousines, souvent plus agressives. Appréciée dans les jardins pour sa beauté, elle est moins bienvenu dans les vergers, où elle s'en prend aux fruits juteux.

 

Moeurs :

La perruche de Pennant habite la majeure partie des régions côtières du sud-est de l'Australie. Elle recherche les épaisses forêts pluviales littorales et de montagne, ainsi que les bois humides de plaine, du niveau de la mer à 2000 mètres d'altitude, au-dessus de la limite des neiges. Elle fréquente de plus en plus les jardins de banlieu. En automne et en hiver, la perruche de Pennant se répand dans la campagne plus dégagée. Les immatures forment des bandes alors que les adultes vivent surtout par couples ou en très petits groupes.

La perruche de Pennant n'est pas un oiseau farouche et, dans les réserves naturelles australiennes, elle profite des miettes de pain et des fruits des visiteurs, et se baigne dans des vasques prévues à cet effet. On connaît trois races de cette perruche. Platycercus elegans nigrescens est la plus petite et la plus sombre et vit au nord-est du Queensland. Platycercus elegans melanoptera, la plus grande et la plus colorée, n'habite que l'île Kangourou. La plus commune, Platycercus elegans elegans, a été introduite avec succès en Nouvelle-Zélande.

Perruche pennant posé au sol, herbes

 

Alimentation :

Les habitudes alimentaires de la perruche de Pennant sont typiques des membres de la famille des perroquets. Son régime, dominé par les graines, les fruits et les bourgeons, comprend aussi des insectes et des larves. Cette perruche se nourrit sur le sol forestier, picorant les graines des herbes et grignotant les fleurs des eucalyptus et d'autres végétaux. Elle prend aussi des fruits et des baies dans les buissons et le sous-bois.

La perruche de Pennant est experte dans le décortiquage des graines. Elle se sert de sa langue charnue pour plaquer la graine contre le dessous de la mandibule supérieure, puis la pèle à l'aide de l'avant coupant de la mandibule inférieure. Une fois débarrassée de son enveloppe, la graine est avalée. La perruche de Pennant peut être une nuisance pour les céréaliers et les arboriculteurs. Néanmoins, ses méfaits sont sans doute exagérés et se trouvent compensés par le fait qu'elle consomme aussi des insectes nuisibles aux cultures.

Perruche pennant perché sur fine branche 

 

 

Reproduction :

Quand un mâle et une femelle se rencontrent, ils ne tardent pas à déterminer s'ils peuvent former un couple. A l'approche de la nidification, le mâle parade en laissant pendre ses ailes et en gonflant les plumes de la poitrine. Il déploie la queue d'un côté puis de l'autre et, tantôt tient la tête haute et la rejette en arrière, tantôt la courbe un peu vers l'avant. Tout en babillant, il nourrit la femelle tout d'abord un peu effarouchée et sur ses gardes. Le mâle se met ensuite en quête d'un emplacement de nid susceptible de dissimuler les vives couleurs de la femelle. Il cherche un tronc ou une branche évidés, avec un trou d'entrée à un mètre ou deux au-dessus du sol. Dès qu'il a trouver une loge convenable, la femelle le rejoint.

Le nid peut être choisi quelque temps avant que le premier oeuf ne soit pondu sur un matelas de débris de bois mort. La femelle couve dès le second oeuf, pendant que le mâle la nourrit et surveille le nid. Les jeunes éclosent au bout de trois semaines et restent nus et aveugles durant 2 semaines. Ils volent vers 5 semaines mais accompagnent les adultes pendant un long mois suplémentaire avant de se joindre à d'autres jeunes pour former de petites bandes.

 Jeune perruche pennant

 

Répartition :

Surtout les régions côtières boisées et les zones montagneuses proches, dans l'est et le sud-est de l'Australie. Introduite en Nouvelle-Zélande et sur l'île Norfolk.

Perruche pennant posé au sol, feuilles 

 

DIMENSIONS

REPRODUCTION

MODE DE VIE

Longueur : 32-37 cm.

Maturité sexuelle : A 1 ou 2 ans.

Mœurs : Surtout sédentaire ; par couples ou en petits groupes.

Poids : 55-65 kg.

Accouplements : Septembre – début février.

Régime : Graines, fruits, bourgeons, insectes et larves.

 

Pontes : 1 ou 2 par an.

Longévité : Environ 10 ans dans la nature ; davantage en captivité.

 

Œufs : 5-8 ; blancs, ronds.

 

 

Incubation : 3 semaines.

 

Voir : La tourterelle des bois 

Revenir à Les oiseaux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×