La cigogne blanche

LA CIGOGNE BLANCHE

Cigogne blanche portrait  

Apparentée aux hérons, la cigogne blanche ne partage pas leur habitat aquatique, mais préfère les prairies humides et les pâturages. Elle niche volontiers dans les villages. La cigogne blanche est la plus commune des cigognes ; son histoire est chargée de légendes. Considérée comme un symbole de fertilité en Europe, on la représente souvent apportant des bébés dans les foyers. Malheureusement, elle est devenue rare dans les parties les plus nordiques de son aire de répartition.

 

Habitat :

La cigogne blanche est un oiseau migrateur, qui se reproduit en Europe et en Afrique du Nord ; elle va hiverner dans les pays chauds d'Afrique. Certaines cigognes parcourent alors de grandes distances. D'autres vont moins loin, mais aucune n'est sédentaire. L'espèces recherche généralement les terrains marécageux, mais apprécie aussi les pâturages et les champs labourés, où insectes, vers de terre, petits rongeurs et mollusques abondent. Les grands édifices - églises et châteaux - accueillent souvent plusieurs nids.

Deux cigognes blanches au nid 

Alimentation :

La cigogne blanche recherche sa nourriture au sol. Durant la période de reproduction, adultes et jeunes se nourrissent de vers de terre. Ils attrapent aussi des criquets et des sauterelles en grand nombre. Sur les terres cultivées, la cigogne blanche capture de petits rongeurs, et parfois les oisillons d'espèces nichant au sol. Pendant la migration, elle s'arrête souvent pour se nourrir de criquets.

Cigogne dans l'eau 

Reproduction :

Le mâle arrive le premier, sur les lieux de nidification en mars-avril, et entreprend alors la réparation du nid de l'année précedente, en y ajoutant plusieurs branchettes. La femelle le rejoint quelques jours plus tard et chasse toute femelle étrangère qui serait arrivée avant elle. Le nid, qui peut atteindre 1,50 mètre de diamètre, est rarement achevé la première année ; le couple y ajoute des matériaux avant chaque saison de reproduction. C'est un amas de branchages et de terre, garni d'herbes sèches, de laine, et même de morceaux de tissu et de papier. Silencieuse le reste de l'année, la cigogne blanche roucoule pendant la parade nuptiale et fait claquer son bec bruyamment - on dit qu'elle craquette - lorsqu'un intrus survole son nid. Après plusieurs accouplements, la femelle pond de 3 à 5 oeufs, à intervalle de 2 jours.

Mâle et femelle prennent part à l'incubation, mais c'est la femelle qui couve les oeufs durant la nuit. L'éclosion à lieu après 33 jours environ. Les 2 parents nourrissent les jeunes en régurgitant de la nourriture. Les poussins sont couverts d'un unique duvet blanc jusqu'à l'âge de 20 jours, puis les plumes noires apparaissent. A 8 semaines environ, les jeunes prennent leur envol, et après 1 semaine d'entraînement, volent parfaitement. Ils peuvent toutefois revenir afin de passer la nuit sur le nid.

 

Répartition :

Niche en Europe méridionale et tempérée, Afrique du Nord, Asie occidentale, centrale et orientale. Hiverne en Afrique au sud du Sahara, en Inde et dans le sud-est de la Chine.

 Jeunes cigognes blanche

 

DIMENSIONS 

REPRODUCTION 

MODE DE VIE 

 Longueur : 1-1,10m. Maturité sexuelle : 3-4 ans. Moeurs : migratrice.
 Envergure : 1,55-1,65m. Accouplements : de mi-mars à fin-avril. Régime : insectes, petits rongeurs, lombrics et mollusques.
 Poids : 2,3-4,4kg. Ponte : 1 seule par an. Longévité maximale connue : 26 ans.
  Oeufs : 3 à 5 ; blanc. 
  Envol des jeunes : 58-64 jours. 

Voir La mésange bleue 

Revenir à Les oiseaux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×